top of page
Rechercher

Été 2023 : suggestions de lectures éclectiques


Comme chaque année, je vous propose une sélection éclectique de lectures pour occuper votre été : essais ou romans, légers ou robustes, en français ou en anglais, mais toujours passionnants et éclairants, vous trouverez probablement votre bonheur. Bonne lecture !


Essais

All the living and the dead de Hayley Campbell, 2022 (en anglais, non traduit).

Son sujet : la mort et tous les métiers qui l’entourent. A priori, pas vraiment une lecture légère de vacances, mais l’auteure mène un vrai travail d’enquêtrice pour interroger sur leur pratique et sur leur rapport à la mort un embaumeur, un médecin légiste, un expert du nettoyage de scènes de crime, le fondateur d’une entreprise de cryogénie, un bourreau, etc. Ces témoignages font découvrir des métiers peu connus et montrent des personnes investies dans leur métier. Jamais glauque, mais souvent très touchant.


Stolen Focus de Johann Hari, 2022 (en anglais, non traduit).

Vous vous demandez où est passée votre capacité d’attention ? Des études montrent qu’il est devenu impossible de se concentrer une heure d’affilée sans interruption, qu’elle vienne de l’extérieur ou d’un désir irrépressible de regarder ses notifications. Une des pistes à explorer : se forcer à être mono-tâche pendant au moins 10 mn. Moins facile qu’il n’y paraît ! Alarmant, mais nécessaire pour retrouver le « deep work », le travail de fond qui a réellement de la valeur.


Shared decision-making in the corporate arena, de Lorraine Margherita, 2023 (en anglais, non traduit).

Dans la lignée de Reinventing Organizations de Frédéric Laloux, cet ouvrage se concentre sur le « comment » engager une transition vers une culture d’autonomie, de confiance et de partage de la prise de décisions. Il s’appuie sur de nombreux témoignages, études de cas et retours d’expérience et s’applique tant à des PME qu’à des grands groupes. Chacun trouvera des pistes d’action à mettre en œuvre à son niveau.


Floating Coast de Bathsheba Demuth, 2019 (en anglais, non traduit).

Une histoire passionnante et attristante du détroit de Bering : que ce soit côté russe ou canadien, l’environnement y a été constamment pillé (pêche et chasse intensives, extraction minière) et les indigènes ont été maltraités… Une démarche historique originale et riche en apprentissages.


Histoire de la fatigue de Georges Vigarello, 2020.

La fatigue semble être le mal du XXIè siècle. Il n’en est rien ! Elle a toujours existé, mais elle prend des formes et des dénominations différentes selon les époques. C’est une occasion de retrouver des mots oubliés comme la « langueur ». Cerise sur le gâteau : l’auteur s’intéresse aussi à la fatigue mentale des femmes, ce qui n’est pas si fréquent !


The Power of regrets de Dan Pink

Vous pensiez qu’il ne faut rien regretter et continuer d’avancer ? En réalité, parmi les deux formes que prennent les regrets, le « Ah, si seulement j’avais… » et le « cela n’a pas marché comme prévu, mais au moins j’ai pu… », cette dernière apporte du réconfort et de la consolation. En outre, les regrets sont une piste d’amélioration pour l’avenir si l’on prend le temps d’en tirer des leçons. Ne balayez donc pas vos regrets d’un revers de manche, ils peuvent vous aider à améliorer votre prise de décisions !


Romans

Damascus station de David McCloskey, 2021 (en anglais, non traduit).

Un excellent roman d’espionnage qui se passe en grande partie à Damas, autour de l’utilisation par Bachar el-Assad d’armes chimiques contre son propre peuple. Un vrai suspense, des personnages attachants et un aperçu glaçant du régime syrien.


Les Sources de Marie-Hélène Lafon, 2023.

La narratrice retourne sur les lieux de son enfance, une ferme isolée dans le Cantal, et se remémore la présence oppressante et violente du père, la mère sous emprise… Le sujet est plombant mais l’écriture et les descriptions sont vives.


Les Éclats de Bret Easton Ellis, 2023.

Le démarrage est un peu lent, mais la pression monte inexorablement… Beaucoup moins sanglant et plus subtil qu’American Psycho, Les Éclats est angoissant à souhait et la description de ce petit milieu de lycéens fortunés et livrés à eux-mêmes est à la fois exaspérante et saisissante !


La 7ème diabolique de Adrienne Weick, 2022.

Un polar pour khâgneux ! Vous avez étudié les Diaboliques de Barbey d’Aurevilly ? Adrienne Weick s’est amusée à monter une intrigue policière autour d’une hypothétique septième diabolique. Un prétexte à des digressions historiques et touristiques, qui donnent envie de relire le recueil de nouvelles qui l’a inspiré et d’aller visiter Valognes, la ville natale de Barbey d’Aurevilly, surnommée « le Versailles normand ». Tout un programme !

48 vues

Comments


bottom of page