top of page
Rechercher

La transition professionnelle : zoom sur le processus


Photo de Kelly Sikkema sur Unsplash

Vous vous engagez dans une transition professionnelle et vous aimeriez bien savoir à quoi vous attendre ? Après plus de dix ans à accompagner des transitions professionnelles et à faire de la veille sur le sujet, voici la leçon que j’en tire :


L’accompagnement suit plusieurs grandes phases,

mais… le processus n’est pas linéaire !


Parce que les consultants, dont je suis, aiment modéliser et réaliser des schémas de processus, je me suis pliée à l’exercice et j’ai structuré mon accompagnement des transitions professionnelles autour de ces quatre étapes [1] :

1. Faire le point sur ces ressources personnelles : il s’agit par exemple de repérer ses leviers de motivation, ses valeurs, ses centres d’intérêts, ses talents, etc. Les personnes qui ont fait un bilan de compétences ont déjà rassemblé beaucoup de matière à utiliser dans cette étape. Mais l’accompagnement va bien au-delà de la réalisation du portefeuille de compétences.

2. Brainstormer : le coach et le coaché réfléchissent ensemble à différentes pistes sur la base des ressources précédemment identifiées. L’exercice consiste à croiser, hybrider les différents talents du coaché, c’est-à-dire ce qu’il sait faire ET qu’il aime faire, tout en se montrant créatif et inventif !

3. Travailler sur des scénarios : Le tri a été fait parmi les différentes idées pour aboutir idéalement à 2-3 scénarios possibles. Ils présentent souvent des niveaux de risque et des échelles de temps différents. Cela permet au coaché d’avancer en parallèle sur plusieurs hypothèses plutôt que de tout miser sur une idée qui peut s’avérer erronée.

4. Concevoir le plan d’actions : cette étape répond à la question « Comment se rapprocher de l’objectif ? » Elle oblige à changer de focale : voir loin et repérer les grands jalons ; regarder de près et identifier les premières petites actions à mettre en place.


Prudence, ce processus n’est pas linéaire !

J’observe généralement un subtil mélange d’avancées rapides qui se manifestent par des prises de conscience, des idées fulgurantes, une cascade d’actions fructueuses ; mais aussi des moments de blocage, de doute, parfois de régression qui s’illustrent par le report de la séance de coaching (« je n’ai pas pu avancer depuis la dernières fois »), par des actes manqués (« je ne retrouve pas la dernière version de mon document »), etc.


Comment sortir des moments d’impasse ?

Je rassure le coaché sur le caractère « normal » et transitoire de ces blocages. Beaucoup d’entre eux sont déjà familiers de la courbe du deuil d’Elizabeth Kübler-Ross et réalisent qu’il leur faut faire le deuil de leur ancienne identité professionnelle.

Je prends le temps de revenir sur les conclusions de l’étape 1 et des ressources personnelles, pour montrer qu’elles constituent un socle solide sur lequel bâtir.


Ce processus prend … un certain temps

Certains coachés ont déjà réalisé un travail sur eux-mêmes conséquent et réalisent rapidement la phase d’identification des ressources quand d’autres partent de plus loin. Certains ont déjà quelques idées de reconversion, d’autres savent juste qu’ils ne veulent plus exercer leur métier actuel. Certains sont pris par le temps, d’autres ont moins de contraintes…

Vous l’aurez compris, chaque accompagnement est unique et c’est ce qui m'anime ! J'ai écrit un livre sur le sujet, vous le trouverez ici.

[1] Il existe une étape zéro, sinon ce serait trop simple, mais je vous en parlerai lors d’un prochain article !

Comments


bottom of page