Rechercher

Réussir 2021 : Travaillez votre état d'esprit !


Cette réflexion me vient du podcast "L'hippocampe" de Fabien Olicard. Fabien Olicard est mentaliste. Il écrit, il est très présent sur YouTube et a conçu trois spectacles. Bien évidemment, il a dû renoncer à un spectacle et une tournée depuis le début de la crise sanitaire.

Dans son podcast du 5 janvier, intitulé "Après 2020", il explique comment, dès mars 2020 (vous savez, le premier confinement...), il a travaillé sur son état d'esprit pour s'adapter rapidement : " J'ai voulu faire comme si l'instant crise sanitaire allait être la nouvelle norme pour toute la vie et m'obliger à m'adapter (...). Revenir en arrière, on sait faire, mais si la situation doit durer, on doit être prêt. " Je trouve cette réflexion inspirante et je suis admirative de cette clairvoyance, car un an après, sa stratégie reste pertinente.

Beaucoup d'entre nous ont eu plus de difficultés à sortir des phases de sidération puis de déni. Ces phases nous ont empêchés de nous adapter réellement à cette situation inédite.

Souvenez-vous de ces différents discours que nous nous sommes tenus pour nous rassurer, pour nous convaincre que tout cela ne durerait pas et que nous retrouverions rapidement une vie "normale" :

"c'est une grippette" puis,

"ça ira mieux quand on aura des masques" puis,

"ça ira mieux quand on aura un vaccin" puis,

"ça ira mieux quand tout le monde sera vacciné" ... si le vaccin nous protège de tous les variants.

Bref, un an après, nous continuons de nous raccrocher à l'espoir que nous pourrons bientôt retourner à nos anciennes habitudes. Cette énergie que nous mettons à essayer de nous rassurer, nous ne l'investissons pas dans la recherche de nouveaux business models et de nouvelles offres de service.

Je suis convaincue que l'exemple de Fabien Olicard est le bon état d'esprit à adopter, j'avoue aussi que j'ai du mal à le mettre en pratique ! J'ai pris beaucoup de plaisir et de satisfaction à animer en présentiel des séminaires, depuis le Top 400 de multinationales jusqu'aux petits groupes de co-développement et j'ai du mal à imaginer qu'il faille y renoncer. C'est pourtant le bon état d'esprit à adopter, je saurai bien recommencer si l'opportunité se présente à nouveau !

Et vous, à quoi devez-vous renoncer ? Quel est votre état d'esprit ?