Rechercher

Réussir 2021 : Tirer parti des compétences en T


"Je ne sais pas dans quelle case vous mettre." C'est la réaction d'un cadre dirigeant à la lecture du cv d'une amie. Docteur en mathématiques, elle est aussi diplômée d'un MBA. Son talent consiste à transformer des innovations technologiques en opportunités business. Voilà qui devrait intéresser les entreprises.

En fait non. C'est plutôt le début des difficultés, exprimées par ce "Je ne sais pas dans quelle case vos mettre." Que se passe-t-il dans la tête de ce dirigeant ? Les objections au recrutement se bousculent :

  • Dois-je la considérer comme experte ou business developper ? On ne peut sûrement pas être les deux à la fois !

  • Faut-il la rattacher aux opérations, à la recherche ou aux partenariats ? Je ne peux pas la laisser travailler en électron libre, il faut lui trouver une place dans l'organigramme, mais où ?

  • Cela ne correspond à aucune fiche de poste existante, je ne peux pas faire de copier / coller ! Je ne vais tout de même pas créer une nouvelle fiche de poste !

  • Comment trouver le bon niveau de rémunération ? Là non plus, elle n'entre dans aucune grille !

  • Et dans 2-3 ans, que devient-elle ? Je n'ai pas de chemin de carrière sur mesure !

Aujourd'hui, le processus est au point mort, le dirigeant est figé face à un profil qui ne répond à ses critères habituels. De son côté, mon amie hésite finalement à rejoindre cette entreprise qui semble incapable de valoriser son profil et de voir une opportunité dans cette double compétence.


Cette anecdote véridique m'a consternée et m'a donné l'impression que nous n'apprenons pas vraiment de nos erreurs.

Nous traversons une crise atypique tant dans sa nature que dans son ampleur. Cette crise nécessite de trouver de nouvelles façons de faire, de tester, d'accepter de se tromper, de réagir rapidement, de décider sans disposer de toutes les informations nécessaires...

Oui, c'est inconfortable, mais c'est aussi le moment ou jamais de tirer parti de profils atypiques : ce sont eux qui sont capables de se dégager des plans de contingence désormais périmés, de faire des ponts entre différentes disciplines, de transposer des leçons tirées d'autres domaines et de naviguer dans l'incertitude.


A quoi les reconnaissez-vous ? Ils ont un profil de compétences en forme de T :

  • La barre verticale du T est l'expertise centrale, le sujet qu'ils connaissent le plus en profondeur. Mais ce n'est qu'une partie de leur profil, même s'il s'agit de celle que nous avons tendance à retenir par facilité : cette fameuse étiquette qui nous aide à mettre les bonnes personnes dans les bonnes cases !

  • La barre horizontale du T ce sont des compétences complémentaires développées par des doubles cursus, par la variété des expériences professionnelles, par la formation continue ou souvent par tout cela à la fois car ces profils sont souvent curieux et avides de connaissances. Ces compétences sont solides, sans aller toutefois jusqu'au stade de l'expertise. Par exemple un expert en robotique trouvera de l'intérêt dans les neurosciences ou la psychologie cognitive.

Ces profils sont particulièrement pertinents pour résoudre des problèmes dans des environnements complexes : ils ont une expertise centrale qui leur permet de maîtriser leur sujet et d'être pertinents et reconnus dans ce domaine. Ils ont aussi un portefeuille de compétences complémentaires, parfois improbables, qu'ils peuvent combiner et solliciter pour trouver des solutions innovantes.

Robert Greene avait pressenti l'importance de ces profils dans son ouvrage Mastery : "The future belongs to those who learn more skills and combine them in creative ways."


Avez-vous de tels profils dans vos équipes ?

Si oui, aidez-les à développer leurs compétences complémentaires et valorisez-les.

Si non, profitez de prochains recrutements pour prêter davantage attention à des cursus que vous auriez peut-être écarté parce qu'ils ne vous semblent pas suffisamment cohérents à première vue. Creusez un peu, cherchez la barre horizontale du T !


Etes-vous vous-même un profil en T ?

Vous vous reconnaissez dans le profil de la personne qui n'entre pas dans les cases, a une expertise centrale et de solides compétences complémentaires ? Votre heure est venue ! Vous avez peut-être eu le sentiment (cela dépend des organisations et des cultures d'entreprise) que votre profil n'était pas pleinement pris en compte et valorisé, qu'il vous a fallu laisser dans l'ombre des centres d'intérêts qui n'entrent pas dans votre fiche de poste ? La crise que nous traversons est l'occasion de mettre à profit ces ressources sous-exploitées en mobilisant toute votre créativité. Voilà un beau projet pour l'année à venir ?