Rechercher

Réussir 2021 : Avancez en crabe !


Vous voyez la façon d'avancer de côté du crabe : il a l'air un peu ridicule à se déplacer en diagonale, mais il finit par atteindre son objectif.

Cette façon détournée d'avancer pourrait bien nous inspirer pour l'année à venir : 2021 nous semble encore assez flou. Certes, une sortie de crise se dessine, mais personne ne se risquerait à affirmer à quoi elle pourrait ressembler.


Comment continuer d'avancer dans de telles conditions ?

  • Faut-il attendre d'y voir plus clair ? Vous aurez une impression de sécurité, en revanche, vous pourrez être sûr de passer à côté d'opportunités et de précipiter ainsi votre perte.

  • Faut-il se rassurer d'un solide plan d'actions où vous décomposez votre objectif global en sous-objectifs puis en actions planifiées sur l'année à venir ? Comment pouvez-vous être sûr que vos sous-objectifs vous conduiront certainement à l'objectif global ? Quelle certitude avez-vous que votre objectif global sera encore pertinent ou réaliste d'ici quelques semaines ?

C'est plutôt une approche oblique, cette marche du crabe, qu'il convient d'adopter pour faire face à des situations complexes.


Qu'est-ce que l'approche oblique ?

Théorisée par John Kay dans son ouvrage Obliquity, elle consiste à avancer par petits pas, en alternant phases d'expérimentations et de découvertes. Le sous-titre vous éclairera : "Why our goals are best achieved indirectly" ou "Pourquoi nous atteignons mieux nos objectifs de façon indirecte".

Vous avez l'impression que cela ressemble à du tâtonnement ? C'est exactement l'esprit et tâtonner n'a rien de péjoratif. Certes, cette pratique est contre-intuitive et vient contredire des années de planification et de gestion de projet. C'est pourtant bien souvent par des stratégies indirectes que l'on atteint le mieux son objectif.

Ce principe inspire souvent les stratégies militaires : le contournement de la ligne Maginot ou encore la prise de Singapour par les japonais, après avoir traversé la Malaisie en vélo, et non être arrivés par la mer comme s'y attendaient les singapouriens en témoignent. L'approche directe n'apporte pas toujours les résultats escomptés.

Cette stratégie oblique fonctionne à condition de respecter ces trois pré-requis :

  1. Rester dans les limites de son expertise. Warren Buffet explique qu'une des raisons de son succès réside dans son choix de n'investir que dans les domaines qu'il comprend. Il se refuse ainsi à investir dans les crypto monnaies au risque de passer à côté de gains conséquents. Vous aussi, cantonnez vos actions aux domaines que vous connaissez bien. Si besoin, allez chercher les expertises ailleurs.

  2. Lâcher prise : John Kay prend l'exemple d'un joueur professionnel de golf. Ce dernier explique que c'est lorsqu'il ne pense pas à son swing qu'il réalise son meilleur swing. Des années d'entraînement ont ancré le geste, le golfeur n'a plus qu'à faire confiance à sa mémoire du geste parfait. Il en est de même pour vous, tant que vous restez dans votre domaine d'expertise, faites confiance à votre intuition, osez lâcher prise. Vos années de pratique sont là pour vous aider à trouver d'instinct l'action la plus pertinente à mener.

  3. Accepter de se contredire. D'une étape à l'autre, vous serez peut-être obligé de changer radicalement de cap. C'est inconfortable, mais largement préférable à une recherche obstinée de cohérence. Votre avancée paraît chaotique ? Au moins vous avancez ! Une approche oblique oblige parfois à reculer pour mieux avancer ou à emprunter des chemins de traverse. Attendez d'être jugé sur le résultat final. Regardez les traversées de la Manche à la nage : elles semblent suivre des parcours chaotiques, bien loin de la ligne droite. Le nageur cherche en fait à profiter des courants et marées, c'est ce qui lui permet d'arriver de l'autre côté. La ligne droite serait complètement inopérante. Regardez plutôt l'itinéraire suivi par Thibaud Collet en 2020, ici.

Je laisse John Kay conclure : "In that imperfectly understood world, high-level objectives are best achieved by constantly balancing their incompatible and incommensurable components - through obliquity." "Dans ce monde que nous ne comprenons que de façon imparfaite, nous atteignons le mieux des objectifs globaux en équilibrant constamment leurs composants incompatibles et incommensurables - par l'obliquité."

15 vues