Rechercher

Quel génie êtes-vous ?


Quel lien peut-on établir entre la créativité et l'âge ? Ou encore, devez-vous désespérer si vous n'avez pas créé une multinationale à 30 ans ou intégré un Conseil d'Administration à 40 ans ?


David W. Galenson, l'auteur de "Old masters and young geniuses", a étudié les oeuvres d'artistes, de poètes, de réalisateurs et d'écrivains renommés et leur évolution dans le temps. Il a aussi suivi la cote des artistes en fonction de leur âge. Il a tiré de ses observations le constat qu'il existe deux types de génie et ainsi deux formes de créativité :

  • Le génie précoce, qui éclate dès la jeunesse. C'est celui qui nous impressionne le plus tant la création semble facile et spontanée. De fait, ces artistes semblent avoir des facilités insolentes et plutôt frustrantes pour ceux qui sont plus laborieux. La préparation est minime, voire inexistante, c'est en créant qu'ils innovent et font évoluer l'oeuvre de façon parfois radicale. Cette forme de génie est plutôt conceptuelle : l'artiste innove d'un coup, donnant l'impression d'une oeuvre déjà aboutie. Ces artistes ressentent parfois un sentiment d'imposture tant le processus créatif leur a semblé facile et instinctif ! Ces exemples de génies précoces comme Picasso, Orson Welles ou encore James Joyce sont souvent mis en avant car ils nous impressionnent et ils peuvent s'avérer culpabilisants pour ceux qui n'ont pas les mêmes facilités. Vous faites partie des génies précoces ? Vous êtes bien chanceux, c'est la forme de génie la plus valorisée. Profitez de l'absence de pression pour vous faire plaisir et pour oser bousculer encore plus les règles !

  • Le génie tardif, lui, a besoin de plus de temps pour se révéler et éclôt à l'âge mûr. La préparation lui demande beaucoup de temps. L'artiste travaille constamment sur un même thème dont il explore les possibilités. C'est une forme de génie plutôt expérimental qui explore longuement un sujet. La réalisation de l'oeuvre finale prend peu de temps, car elle a été profondément murie et préparée en amont. Voilà qui devrait vous rassurer si vous avez le sentiment que votre génie tarde à s'exprimer ! Persévérez et résistez à la pression du résultat de court terme. Vous êtes en bonne compagnie avec Rembrandt, Virginia Woolf ou encore Alfred Hitchcock !

Et vous, quel est votre processus créatif ? Fonctionnez-vous plutôt par essais / erreurs ou par découvertes soudaines ? Si vous parvenez à repérer votre processus créatif, travaillez-le en priorité, restez dans votre zone de talents !