Rechercher

Mes 10 lectures préférées de 2021



En fin d'année, je préfère la revue de lectures à la revue de performance. Voici donc mes 10 livres préférés de l'année, dans des domaines très variés, en français et en anglais, parfois sortis en 2021, parfois plus anciens :

  1. "Petites victoires - Et si la transformation du monde commençait par vous" de Philippe Silberzahn. Les petites victoires font partie des fondamentaux de la conduite du changement : elles constituent la 6ème des 8 étapes du changement de Kotter. Mais souvent, chacun se contente de dire "il faut obtenir des victoires rapides". Ici, l'auteur va bien au-delà : il démontre l'intérêt de ces victoires rapides dans la dynamique collective et en donne des exemples très concrets qui parleront à tous. Il est synthétique et se lit facilement sans tomber dans la facilité.

  2. "Mastery" de Robert Greene. Je suis une inconditionnelle de Robert Greene ! Il a une culture générale impressionnante et va toujours chercher des exemples inédits. Je m'inspire beaucoup de son travail tant pour mes coachings que pour moi-même. ici, il va bien au-delà de la loi des 10 000 heures qui serait la clé de l'expertise. La réalité est plus complexe que cela et bien d'autres facteurs que le temps passé s'avèrent fructueuses. L'exemple notamment de Charles Darwin montre au contraire l'importance de courtes périodes de travail intense entrecoupées de marche et d'échanges. Mais nous avons oublié la valeur du "Deep Work" à essayer de 'traiter' tous nos mails !

  3. "Beyond Great - Nine strategies for thriving in an era of social tensions, economic nationalism, and technological revolution", d'Arindam Bhattacharya, Nikolaus Lang et Jim Hemmerling. Je me dois de vous avertir : j'ai recommandé cet ouvrage passionnant à beaucoup de proches, mais je crois que personne n'est arrivé au bout. Il est long et exigeant. Votre motivation sera mise à mal ! Ce n'est donc pas une lecture facile, mais je n'ai trouvé nulle part ailleurs une telle synthèse des grandes tendances qui commencent à bousculer le monde des entreprises, les sociétés et les Etats. Prenez une grande respiration avant de vous lancer, mais vous ne le regretterez pas !

  4. "The silence of the girls" de Pat Barker. Je ne suis pas une grande fan de romans historiques, mais celui-ci vaut vraiment le détour : c'est l'histoire de la guerre de Troie... vue du point de vue des femmes, plus particulièrement des prisonnières du siège de Troie. C'est une façon très puissante de revisiter une histoire connue et les descriptions de batailles ou de scènes marines sont vraiment prenantes.

  5. "Nord perdu" de Nancy Houston. En tant qu'expatriée, je me suis amusée de lire le récit que fait Nancy Houston de son arrivée en France et des difficultés qu'elle y a rencontrées. Certaines résonnent tout à fait avec ce que je peux vivre. Le titre fait référence à l'expression "perdre le nord" qui correspond assez à cette perte de repère que l'on vit lorsque l'on s'installe durablement dans un pays étranger. Et voir la France depuis un oeil étranger est toujours cocasse. C'est d'ailleurs une expatriée polonaise en France qui me l'a recommandé, elle y a trouvé beaucoup de résonances !

  6. "Decoding Greatness" de Ron Friedman. La volonté de casser le code de l'excellence n'a en soi rien de nouveau et beaucoup de très bons ouvrages (dont le fameux" Mastery" recommandé plus haut) ont déjà été publiés sur le sujet. Ce qui est original dans cet ouvrage, c'est le niveau de détail auquel va l'auteur pour trouver cette fameuse formule magique de ceux qui réussissent. Il montre par exemple comment décomposer une conférence TED à succès (celle de Ken Robinson en l'occurence) pour concevoir un discours qui ait de l'impact. J'ai trouvé la démarche originale et intéressante.

  7. "La fille de la supérette" de Sayaka Murata. Je ne connais malheureusement pas le Japon, mais j'avais entendu parler des "konbini", ces petites échoppes où l'on trouve à peu près tout et à toute heure. N'imaginez pas une épicerie poussiéreuse et désordonnée, nous sommes au Japon ! Tout est propre et organisé. L'héroïne, qui a toujours eu du mal à trouver sa place dans la société, s'épanouit dans son rôle d'employée d'un konbini. Le travail est régulier, très procédurier, cela lui convient à merveille. Ce roman est aussi l'occasion d'une galerie de portraits savoureuse !

  8. "Do death : For a life better lived" d'Amanda Blainey. Ce livre est à la fois émouvant et pragmatique, sans jamais être morbide ou triste. L'auteure réussit l'exploit de parler de la mort, celle de nos proches et la nôtre, avec beaucoup d'humanité et de réalisme. J'ai réalisé que peu de personnes préparent leur mort et laissent leurs proches dans l'inconnu quant à leurs derniers souhaits ou même quant à des dispositions très matérielles. Ecrire des lettres de gratitude, penser à un texte que l'on affectionne tout particulièrement, mais aussi faire le point sur patrimoine et laisser des instructions claires sont un service à se rendre et à rendre à ses proches. Bref, ne soyez pas effrayé par le sujet, ce livre vous aidera à l'aborder avec plus de sérénité.

  9. "Erasme" de Stefan Zweig. J'apprécie beaucoup les biographies, mais j'ignorais que Stefan Zweig en avait rédigée une d'Erasme, cela a suffi à déclencher ma curiosité. J'ai réalisé que je ne savais à peu près rien d'Erasme alors qu'il gagne vraiment à être connu, en figure de la Renaissance et polymathe avant l'heure ! Une vraie figure d'humaniste.

  10. "The art of gathering. How we meet and why it matters" de Priya Parker. Certes, ces derniers temps n'ont pas été très favorables aux réunions, festivités et autres célébrations et cet ouvrage sur l'art de se rassembler ne fait que raviver le sentiment de manque d'interactions authentiques et fructueuses. L'auteure est une vraie facilitatrice qui partage de nombreuses "trucs et astuces" pour réunir des personnes et faire en sorte qu'il se passe quelque chose. Je l'ai trouvé utile à la fois pour des séminaires professionnels et des événements privés.

Et vous, quelles lectures vous ont transporté cette année ?