top of page
Rechercher

L'accompagnement à mi-carrière : une faille de l'espace-temps


Avez-vous remarqué cette absence d'accompagnement à mi-carrière dans les organisations ?

  • Lorsque vous êtes jeune embauché, vous bénéficiez d'un mentorat et / ou d'un programme d'on-boarding pour vous aider à vous intégrer et à comprendre la culture d'entreprise. Vous êtes choyé et accompagné dans vos premiers pas en entreprise.

  • Lorsque vous êtes senior, vous avez des chances de bénéficier d'un accompagnement de type "mentorat inversé" ou "reverse mentoring", où un millenial vous aide à rester dans le coup des nouvelles technologies, des plates-formes collaboratives et autres applications utilisées au quotidien.

  • Lorsque vous êtes à mi-carrière, dans la tranche 40-50 ans : RIEN ! NADA ! NITCHEVO !

Faut-il en conclure qu'il n'y a pas de besoins ? Au contraire, beaucoup de mes coachés dans cette tranche d'âge se posent des questions sur leur trajectoire professionnelle. Certains souhaitent se réorienter ou tenter l'aventure entrepreneuriale ; d'autres peinent à enter dans un COMEX et veulent repérer ce qui coince pour y travailler ; d'autres encore vivent un conflit de valeurs, etc. Les sujets ne manquent pas, mais ces collaborateurs se sentent bien seuls. Ils ne sont plus ou pas encore visés par les programmes de mentorat et il leur appartient de se débrouiller seuls.


Voilà une bonne nouvelle pour le marché du coaching, mais les entreprises prennent le risque de voir partir des collaborateurs expérimentés ou de les voir rester, mais désabusés et désengagés ! Des programmes de mentorat, de co-développement, de coaching entre pairs devraient être plus largement déployés pour ne pas laisser des collaborateurs rester seuls avec leurs questions.

Qu'en pensez-vous ?

Comments


bottom of page