Rechercher

Evitez les pièges des environnements multiculturels


Vous managez une équipe multiculturelle et / ou vous envisagez de vous expatrier ? Il est important de savoir décoder les cultures différentes de la vôtre, même celle de pays qui semblent si proches comme l'Allemagne !

En environnement de travail, les différences culturelles se révèlent rapidement et peuvent parfois être sources d'incompréhension, de tensions ou de frictions. En comprenant mieux les grandes différences culturelles et la façon d'appréhender le monde de vos interlocuteurs, vous repérez et évitez plus facilement les pièges classiques.

Malheureusement, nous tombons parfois dans des clichés ou des caricatures. Ce qui m'a aidée pendant mes 3 années d'expatriation dans le Golfe, c'est la compréhension des 8 grands axes qui distinguent une culture, expliqués dans le livre d'Erin Meyer (non, aucun lien de famille !), "La Carte des différences culturelles". Elle y explique que chaque culture a sa façon de :

  1. Percevoir la notion de temps. Les uns arrivent pile à l'heure, voire en avance, quand les autres arrivent avec 45 minutes de ce qui n'est pas un retard mais un léger contretemps !

  2. Faire un feedback. Les uns font des feedbacks directs, les autres préfèrent "enrober".

  3. Communiquer de façon explicite ou pas. Les uns "appellent un chat un chat", quand d'autres usent de formulations vagues et de métaphores.

  4. Chercher à persuader son interlocuteur. Les uns commencent par le pourquoi, les autres par le plan d'action.

  5. Vivre la hiérarchie. Les uns sont soucieux de la hiérarchie et de son respect. Les autres préfèrent des organisations planes et informelles.

  6. Prendre des décisions. Les uns vont s'efforcer de toujours chercher le consensus, quand les autres sont prêts à imposer la décision.

  7. Pratiquer la confiance. Les uns valorisent la proximité affective, les autres préfèrent l'expertise.

  8. Gérer les conflits. Les uns sont favorables à une confrontation saine et directe, les autres valorisent plutôt la conciliation.

Erin Meyer a représenté où se situent les principaux pays sur ces différents axes. Vous pouvez ainsi évaluer, en fonction de votre culture d'origine, sur quels axes vous êtes susceptibles de rencontrer des difficultés avec votre interlocuteur et sur lesquels vous partagez le même référentiel !

En ce qui me concerne, c'est la préférence qu'ont les pays du Moyen-orient pour une communication implicite qui m'a posé le plus de difficultés. Il m'est souvent arrivée de me demander commence je devais comprendre telle phrase, plutôt générale et vague. A l'inverse, j'ai probablement dû heurter par mon côté explicite et direct...

Aidez-vous aussi de cet article qui résume bien les 8 axes. Bonne lecture !