top of page
Rechercher

Bannissez le sandwich devant l’écran !


Vous ne vous êtes pas trompé de rubrique, il s’agit bien d’un article dédié à la vie. professionnelle et non d’un conseil diététique !


Nous sommes souvent tentés de gagner du temps en déjeunant d’un sandwich rapidement avalé devant notre ordinateur. Voilà le bon moment pour trier ses mails, suivre un module de e-learning ou faire ses courses en ligne. À défaut d’être culinairement agréable, cette activité s’avère gratifiante : nous avons le sentiment d’être productif et de gagner du temps sur le reste de la journée.


Est-ce vraiment la meilleure façon de tirer parti de votre pause déjeuner ?

Ce temps de pause est un moment idéal pour entretenir et développer votre réseau. Votre temps de déjeuner est bien du temps utile, respectez-le davantage ! Il est dommage de le « gâcher » devant son ordinateur dans un faux sentiment de productivité. Vous passez à côté d’une opportunité de développer votre réseau.


Comment procéder ?

Planifiez et tenez ces 2 déjeuners hebdomadaires importants :

L’auteur Keith Ferrazzi recommande dans son ouvrage « Never Eat Alone » de planifier deux déjeuners spécifiques chaque semaine :

  • L’un avec un collègue de votre entreprise qui n’appartient pas à votre département. Cela vous aidera à savoir ce qui se passe dans les autres départements, à mieux connaître leurs enjeux et priorités et donc à mettre du liant dans vos interactions transverses. C’est aussi un moyen de faire connaître votre département, vos sujets du moment et vos réalisations. Cela profitera à vous-même mais aussi à l’entreprise.

  • L’autre avec une personne qui travaille en dehors de votre entreprise : vous étendez ainsi votre périmètre et vous gardez un œil sur le marché du travail au-delà de votre entreprise. C’est aussi une façon d’entretenir votre créativité : en rencontrant régulièrement des personnes qui travaillent dans des secteurs différents, vous pourrez plus facilement établir des ponts avec vos propres sujets. La directrice d’un département de R&D expliquait qu’elle s’oblige à assister à des séminaires et conférences en dehors de son domaine. C’est dans ces événements qu’elle trouve régulièrement son inspiration : « Ce n’est pas en échangeant avec mes homologues que je trouverai de nouvelles idées » affirme-t-elle en sortant d’une conférence consacrée au design.


Et vous, comment pouvez-vous tirer parti de vos déjeuners pour entretenir votre réseau, trouver de nouvelles idées et davantage vous faire connaître ? Ces trois règles vous aideront à y parvenir :


1. Oubliez vos scrupules !

Vous hésitez à reprendre contact avec des personnes perdues de vue ? À tort ! Les réseaux sociaux aident à retrouver des anciens collègues ou camarades de promotion et à reprendre contact de façon naturelle. Vous vous apercevrez que bien souvent, ces personnes sont ravies d’échanger à nouveau avec vous ! Au pire, votre demande restera sans réponse, passez à quelqu’un d’autre !

2. Sanctuarisez vos 2 déjeuners

Efforcez-vous de tenir autant que possible vos 2 déjeuners incontournables par semaine. Ils sont plus importants pour votre carrière et votre développement personnel que l'envoi de tel reporting « urgent ».

3. N’attendez pas d’avoir besoin de ces contacts

Lorsque vous réaliserez qu’on ne pense plus à vous pour des projets stratégiques, il pourrait bien être trop tard. Entretenir son réseau et s’y rendre utile prend du temps. Faites-en une activité régulière et ce, bien avant de devoir solliciter vos contacts.

Alors à vos agendas !

23 vues

Comments


bottom of page